Mais au juste, quel est ton parfum?

odeur-Nous, les femmes aimons le parfum et il ne nous laisse pas insensibles . Le parfum nous habille et laisse une image de qui nous sommes, bref il pénètre la vie des autres et éveille des souvenirs, heureux ou malheureux…

Lisons cette semaine le livre de Matthieu chapitre 26, versets 6 à 13

Selon la définition du Robert, un parfum est une odeur agréable et pénétrante. Les professionnels différencient l’eau de Cologne, d’une eau de toilette ou d’un parfum, et la différence se situe dans la concentration de l’essence. Moins l’essence est diluée, plus l’odeur est pénétrante et agréable.

Nous, les femmes aimons le parfum et il ne nous laisse pas insensibles . Le parfum nous habille et laisse une image de qui nous sommes, bref il pénètre la vie des autres et éveille des souvenirs, heureux ou malheureux. Dieu aussi est sensible au parfum et imaginons-nous comme des fleurs dans son jardin, chacune a une odeur particulière et ses saisons. Les épreuves, les joies ainsi que nos actions aromatisent ou épicent le parfum de notre vie. C’est ainsi que dans ce texte nous avons l’illustration de deux types de parfum : l’un pur avec un impact éternel, et l’autre très dilué sans impact significatif.

Ce texte nous parle de Béthanie, de la maison de Simon le lépreux (verset 6), de l’indignation des disciples et de leur attitude dédaigneuse, voire méprisante(verset 8). Cette odeur n’a pas attiré Jésus, elle est diluée. Nous voyons la séparation des sexes : la scène ne mentionne que des hommes, la femme arrive comme un cheveu sur la soupe. D’après le mot « approcher », elle semble braver les interdits : elle n’est pas du même niveau social, elle n’est pas invitée (c’est le repas avant l’arrestation de Jésus).
Les hommes en état de choc la regardent et commencent à juger son attitude et le prix de son parfum (versets 8 et 9). Leur attitude signifie que Jésus n’a pas besoin d’être accueilli avec honneur, et donc que le geste de cette femme est inapproprié. Elle n’est pas dans la tradition, ni dans la convention ,donc elle doit être rejetée parce qu’ils n’ont pas eu de contrôle ; ils ont oublié que Jésus a tout sous son contrôle.
Ils masquent leur jugement en mettant en avant le gaspillage et le souci des pauvres. Ils ont même oublié que l’on ne peut pas mentir à Jésus. Ils ont démontré qu’ils ont inversé les priorités, car l’Écriture dit dans Matthieu 6 verset 21 «  Car là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur ».

Ne rejetons pas les autres parce que nous avons peur d’être rejetées, ne jugeons pas selon les apparences ou selon nos impressions, n’essayons pas de changer notre conjoint, nos enfants ou nos collègues parce qu’ils ne sont pas et ne pensent pas comme nous. Souvenons-nous que même si nous perdons le contrôle, Dieu ne le perd pas et Il veut que, comme ses fleurs précieuses, nous nous épanouissions.

Prière : Seigneur, Jésus, viens me révéler ce qui dans ma vie ne te plaît pas. Pardonne-moi et libère-moi du jugement, de l’hypocrisie et du rejet de l’autre. Donne-moi d’accepter l’autre comme un moyen que Tu utilises pour me faire grandir car tout est entre Tes mains Divin Maître.

Verset-Clé : Matthieu 26 verset 10a « Pourquoi faites-vous de la peine à cette femme? »

You may also like...

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WordPress spam bloqué par CleanTalk.