argent

Les bases de notre alliance financière avec Dieu: les offrandes

argentLorsque nous désirons augmenter nos revenus et nos possessions matérielles, nous devons prendre en considération trois clés : la dîme dont nous avons parlé dans l’article précédent, les offrandes et les aumônes. Les trois sont des principes financiers mais sont différents et ne produisent pas les mêmes résultats. Souvent nous confondons dîme et offrande. Quelle est la différence? A quoi sert une offrande et quels sont les résultats que Dieu nous promet ?

LA DÎME EST DUE, L’OFFRANDE EST OFFERTE

Luc 11 :42 (louis Segond 21)

Mais malheur à vous, pharisiens, parce que vous payez la dîme de la menthe, de la rue et de chaque plante et que vous négligez la justice et l’amour de Dieu ; voilà ce qu’il fallait pratiquer, sans négliger le reste.

Remarquons dans ce verset, que Jésus dit «vous payez», dans une autre version utilise l’expression «vous vous acquittez». Cela nous parle d’une dette, d’un impôt que nous avons l’obligation de payer. Voilà ce qu’est la dîme, c’est une dette, nous la devons à Dieu. La bible nous dit à plusieurs reprises qu’elle appartient à Dieu, que nous la payons ou pas, ce n’est pas notre argent, cela est à Lui.

 

2 Corinthiens: 9.7 (Louis Segond 21)

Que chacun donne comme il l’a résolu en son cœur, sans tristesse ni contrainte ; car Dieu aime celui qui donne avec joie.

L’offrande en revanche c’est ce que nous donnons de notre plein grès. Dieu n’exige pas de nous des offrandes, Il nous conseille d’en faire afin de recevoir de plus grandes bénédictions financières et matérielles. Si nous acceptons de faire des offrandes en plus de payer notre dîme, Dieu nous dira Lui-même combien semer à chaque fois car Il sait exactement ce qu’Il veut nous donner en retour !

 

L’OFFRANDE C’EST CE QUE NOUS DONNONS EN PLUS DE LA DÎME

Proverbes 3 :9-10

Honore l’Éternel en lui donnant une part de tes biens et en lui offrant les prémices de tous tes revenus. Alors tes greniers regorgeront de nourriture et tes cuves déborderont de vin.

Nous donnons tous quelques pièces ou quelques billets à l’église de temps en temps. C’est ce qu’on appelle une offrande. Une fois que nous avons payé notre dîme, tout ce que nous donnons en plus est appelé offrande. L’offrande est elle aussi donnée lors des services à l’église.

Nous ne pouvons pas choisir entre dîme et offrande.

Le pire c’est de ne pas payer sa dîme, c’est de la désobéissance et comme toute désobéissance, elle emmène des problèmes. C’est bien de payer sa dîme, car elle nous permet d’être en alliance financière avec Dieu. C’est mieux  de payer notre dîme ET donner des offrandes régulièrement car cela nous permet de bénéficier de la TOTALITÉ des bénéfices de l’alliance financière.

 

AU TRAVERS DES OFFRANDES, DIEU UTILISERA DES GENS POUR NOUS BÉNIR

Luc 6 :38 (Semeur)

Donnez, et l’on vous donnera, on versera dans le pan de votre vêtement une bonne mesure bien tassée, secouée et débordante ; car on emploiera, à votre égard, la mesure dont vous vous serez servis pour mesurer.

Voilà le résumé du principe des offrandes : «donnez, et l’on vous donnera». Qui est ce ON ? Des gens ! Quand nous faisons des offrandes, Dieu va toucher le cœur des personnes autour de nous pour nous bénir. Quelqu’un va venir vers nous avec de l’argent ou alors des vêtements à nous offrir, des meubles ou autre chose dont nous avions besoin. Des proches vont commencer à nous inviter à sortir au cinéma, au restaurant et payer à notre place, quelqu’un pensera à nous et nous cuisinera un bon plat, nous voulons une paire de chaussures mais notre budget est un peu serré ce mois-ci et une personne nous l’offre, nous avons une facture innatendue et deux jours avant l’échéance de paiement nous recevons un virement ou un remboursement lui aussi inattendu, nous avons une dette auprès d’un organisme et puis la dette est soudainement annulée etc. La liste des possibilités est longue! Tout cela est le résultat de nos offrandes.

 

Maintenant ce n’est pas à nous de dire à Dieu qui utiliser. Notre part c’est de donner généreusement des offrandes, puis Dieu s’occupe de trouver qui Il veut pour nous bénir. Il arrive souvent même qu’Il se serve de personnes dont nous ne sommes même pas proches ou alors que nous ne connaissons même pas! Alors comptons sur le Seigneur et non sur les gens : Il utilise les gens mais c’est Lui la source.

 

2 Corinthiens: 9.6  (Louis Segond 21)  

Sachez-le, celui qui sème peu moissonnera peu, et celui qui sème abondamment moissonnera abondamment.

Même s’il n’y avait pas de bénédiction à la clé, Oui nous devons payer notre dîme par obéissance et faire des offrandes par générosité. Mais parce que Dieu nous aime tellement, Il utilise tout ce que nous faisons de bien comme prétexte pour nous bénir! Il veut nous faire plaisir et nos offrandes sont une excuse supplémentaire pour Lui de le faire !

 

Alors à nous de déterminer quelle qualité et quelle quantité de bénédictions nous voulons : de grandes bénédictions? Alors donnons beaucoup et donnons souvent. De petites bénédictions? Donnons quelques pièces de temps en temps. Ne nous plaignons pas de ne rien recevoir, ou de recevoir peu de la part de Dieu ou de la part des gens. Regardons à ce que nous donnons et nous comprendrons très vite d’où vient le problème.

barre début darticle

Il n’y a rien de mieux que d’être en alliance financière avec Dieu ! Nos arrières sont assurés dans tous les domaines. Il n’y a aucun manque pour ceux qui vivent selon la Bible. Avez-vous déjà remarqué que les gens très riches donnent beaucoup aux œuvres, aux associations, aux villes etc., car croyants ou pas, ils ont compris et mettent en pratique ce principe : «donnez, et l’on vous donnera». Tous les principes de Dieu fonctionnent si on les utilise. Ce ne sont pas des principes de vie chrétienne, ce sont les principes qui régissent le monde entier et quiconque les pratique en reçoit les bénéfices. Alors agissez selon la Parole et vous recevrez les résultats qu’elle promet !

Source: www.frequencechretienne.fr/ 

You may also like...

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *