mariage

Faut-il se marier à la mairie?

mariage« L’alliance du mariage est un engagement volontaire, public, illimité et exclusif d’un homme et d’une femme pour une relation privilégiée, vécue dans l’amour et le respect de la personnalité et de la sexualité du conjoint en vue d’un unité de corps et d’esprit »
Contrairement aux liens du sang qui unissent parents et enfants ou à ceux qui lient les frères et sœurs, les liens du mariage ne sont pas de l’ordre naturel, mais contractuel. D’un côté, il y a les liens biologiques de descendance et d’ascendance, de l’autre, il y a les engagements liés à la parole. Personne ne choisit ses parents ni ses enfants (excepté dans le cas de l’adoption) ; par contre, un homme et une femme ne sont liés par les liens du mariage que s’ils ont concluun engagement verbal. Le rapport sexuel ne constitue pas un mariage. L’homme n’est pas une bête. L’instinct sexuel qui pousse l’homme et la femme à s’unir n’est pas le mariage.
Un engagement public
L’homme droit tient parole et n’hésite pas à signer ses promesses. Par contre, celui qui hésite à tenir ses engagements évitera de se prononcer publiquement et trouvera mille excuses. L’alliance du mariage doit être publique pour deux raisons.
– Les conjoints n’ont aucune honte à échanger leurs promesses devant témoins
– La communauté doit être informée de l’engagement de l’époux et de l’épouse afin de respecter leur alliance. De cette façon, ni la femme ni l’homme ne pourront être courtisé par quelqu’un d’autres.

La manière de rendre l’engagement public varie d’un pays à l’autre. En France, le passage devant le maire est obligatoire. Aux- États-Unis, l’engagement devant un responsable religieux suffit.

L’alliance du mariage est illimitée dans cette vie. Les époux se promettent fidélité « dans la santé et la maladie, dans la prospérité et la détresse, jusqu’à ce que la mort les sépare ». L’amour n’est pas déterminé par la beauté, la santé, la richesse, mais par la personne. La promesse est ce qui fait le mariage et l’alliance.
Le lien du mariage implique une priorité sur le plan affectif et une exclusivité sur le plan sexuel. Être marié, c’est donner à son conjoint l’exclusivité de son corps (1 Corinthiens 7 :3-5). Fondamentalement, le mariage n’est pas un lieu de renoncement, mais d’épanouissement. Les conjoints reçoivent dans le mariage ce qu’ils n’ont jamais eu avant (ou n’auraient jamais dû avoir avant): l’intimité sexuelle.

Texte tiré de « Vivre l’éthique de Dieu » de Daniel Arnold, Editions Emmaüs 2010

Aimerais-tu connaître Dieu personnellement?

FAQ La Bible

You may also like...

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *