prier-en-langue

Eric-Elisée Kouakou – Pourquoi le parler en langues?

prier-en-langueLe Seigneur a permis le parler en langues et le permet aujourd’hui encore parce qu’il est important pour notre adoration et notre relation avec Lui, Dieu.

Le parler en langues se présente comme une succession de syllabes, d’ordinaire incompréhensibles d’un point de vue humain, qu’une personne remplie du Saint-Esprit dit.

Ce langage n’est a priori pas humain et  c’est même cette caractéristique qui justifie, comme l’Apôtre Paul le souligne, l’importance du don associé d’interprétation des langues. Certes, à certains moments, sous l’action puissante du Saint-Esprit, le parler en langues peut être entendu en langues connues par les auditeurs, comme ce fut le cas le jour de la Pentecôte.

Mais tout ceci fait que le parler en langues pose certains problèmes aux personnes très cartésiennes :  la possibilité même qu’il puisse avoir un langage parlé par une personne sans que, le plus souvent, personne ne le comprenne, y compris la personne elle-même,   relève aux yeux des hommes du non-sens.

C’est un fait assez intrigant en soi il est vrai. Mais c’est justement cette « bizarrerie » qui lui en donne toute son importance!

Tout d’abord, il est bon de rappeler que le parler en langues est biblique et n’a rien à voir avec une mode qui serait née dans certaines églises des 20ème et 21ème siècles: il est aussi vieux que l’Eglise car c’est la venue du Saint-Esprit le jour de la Pentecôte, manifestée par ce parler en langues, qui a suscité l’Eglise.

Nous devons comprendre que si le parler en langues n’avait pas une importance certaine, Dieu n’allait pas permettre cette  » bizarrerie  » – comme certains pourraient l’appeler – dans un Christianisme qui est d’ordinaire si respectueux des formes et de la bonne convenance; de surcroît, le Seigneur ne l’aurait pas laissé subsister jusqu’à nos jours étant donné que le parler en langues, comme dit tantôt, par définition même, s’expose très vite à la critique.  Le jour même de la Pentecôte, ce fut déjà le cas:

13 Mais d’autres se moquaient, et disaient : Ils sont pleins de vin doux.

et la Bible elle-même par la bouche de l’Apôtre Paul le reconnaît :

23 Si donc, dans une assemblée de l’Eglise entière, tous parlent en langues, et qu’il survienne des hommes du peuple ou des non-croyants, ne diront-ils pas que vous êtes fous ?

Alors pourquoi le parler en langues?

Dans la suite du passage qui vient d’être évoqué, la Bible dévoile déjà une utilité du parler en langues: celle de communiquer un message divin. En d’autres termes, Dieu descend par son Esprit sur une personne et la fait parler en langues pour communiquer un message. C’est en cela que Paul recommande de prier pour recevoir aussi le don d’interprétation des langues en plus du don de parler en langues.

Cependant, si le parler en langues n’était que pour communiquer une parole de Dieu à son peuple, pourquoi le Seigneur n’utiliserait pas plus simplement le don de prophétie ? Car là où le don de prophétie seul suffit, il faut bien deux dons, à savoir le don de parler en langues et le don d’interprétation des langues, pour répondre au même besoin. Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ?

En réalité, le Seigneur a permis le parler en langues et le permet aujourd’hui encore parce que le parler en langues est important pour notre adoration et notre relation avec Lui, Dieu.

La Bible parle encore du parler en langues en tant qu’action de grâces à Dieu.

Là encore, on doit bien pouvoir se douter que le parler en langues apporte  un plus par rapport à toute action de grâces ordinaire en langue connue, parce que si ce n’était pas le cas, il n’y aurait aucun intérêt à le manifester. Naturellement, en effet, nous rendons grâce à Dieu en langue connue, pourquoi rajouter une langue surnaturelle  pour n’y apporter rien de nouveau? La Bible dit du parler en langues que c’est une « excellente » action de grâces à Dieu (1 Corinthiens 14:17); autrement dit c’est une action de grâce qui correspond à la Perfection de Celui à qui on s’adresse; l’action de grâces en langues surclasse alors tous les autres types d’actions de grâces.

Abordons encore à présent d’autres aspects qui démontrent l’importance capitale du parler en langues pour les enfants de Dieu :

Le parler en langue édifie :

4 Celui qui parle en langue s’édifie lui-même; celui qui prophétise édifie l’Eglise.

S’édifier, c’est se bâtir, se construire, en d’autres termes, au fur et à mesure que vous parlez en langues, vous n’édifiez certainement pas les autres mais vous vous édifiez vous-même, vous vous bâtissez spirituellement, vous vous construisez votre « personnalité spirituelle », vous fortifiez votre armure spirituelle. Le parler en langues n’est pas le combat mais il nous fortifie pour le combat. Ceux qui disent ne pas en avoir besoin, n’ont-ils peut être pas grand chose à combattre dans leurs vies! mais si vous avez besoin de fortification spirituelle, Dieu lui-même vous a donné un moyen pour ça, un moyen d’être connecté pour la recevoir!

Oui, car rappelons-nous que le parler en langues est d’origine divine: c’est un phénomène donné par Dieu. Il est spirituel et non pas physique. En réalité, il fonctionne comme un point de connexion entre nous et cette dimension de Dieu. Le parler en langues ouvre donc notre vie sur des possibilités au-delà du monde physique. Il appelle sur nous une dimension qui n’est pas de ce monde, la dimension divine. Celui qui est rempli de l’Esprit parle en langues et celui qui parle en langues sera toujours plus rempli de l’Esprit de Dieu! Celui qui parle en langues sera, par le parler en langues, connecté à Dieu pour penser comme Dieu, agir comme Dieu,  parler comme Dieu.

Mettez-vous donc non pas du côté de ceux qui critiquent le don de Dieu, au risque de faire passer Dieu lui-même pour un insensé, mais plutôt du côté de ceux qui reconnaissent la valeur du don de Dieu et qui le pratiquent sans se laisser décourager par les autres qui, parfois malgré leur bonne foi, n’arrivent pas encore à comprendre.

Vous l’aurez donc compris: le parler en langues a été envoyé des cieux premièrement pour nous et non pas premièrement pour Dieu lui-même. Utilisons et exploitons pleinement cette ressource surnaturelle que Dieu nous a léguée pour notre édification spirituelle chrétienne.

Soyez bénis!

You may also like...

One comment

  1. Félicitation à toute l’équipe qui se bat pour la propagation l’évangile et sa compréhension.
    Que le seigneur jésus vous comble de sa grâce et vous arme d’avantage.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *