yvan

Comment percer avec Dieu ? -Pasteur Yvan CASTANOU

Tout le monde prie mais ceux qui progressent de manière considérable avec Dieu prient différemment des autres. Les personnes qui ont obtenu des percées surnaturelles divines en 2014 avaient soif de Dieu et cette soif les a poussés à chercher le Saint-Esprit comme jamais auparavant.

Elles sont montées un cran au-dessus dans leur relation avec Dieu et ont décidé de rencontrer Dieu dans la dimension du « chercher » et pas seulement du « demander ».

7 Demandez, et l’on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l’on vous ouvrira.

« Chercher » est supérieur à « demander ». Ceux qui demandent reçoivent des choses, mais ne savent comment les reproduire demain. Vous pouvez demander, exiger, réclamer par la foi et recevoir une guérison ou une percée financière, mais cela ne signifie pas que vous êtes à l’abri d’une autre maladie plus grave ou d’une autre dette demain.Voilà pourquoi ceux qui cherchent Dieu ne reçoivent pas seulement les bénédictions, mais ils trouvent les secrets, les voies qui ont amené la bénédiction, ils obtiennent des réponses aux « comment de la vie ». Ils ne font pas que recevoir un miracle, ils savent désormais comment faire pour reproduire le même genre de miracle. Ils trouvent les clés pour ne plus revivre les situations d’hier, et pour pouvoir désormais opérer en permanence à ciel ouvert.

Demander afin de recevoir une visitation de Dieu requiert la foi. Cependant, chercher afin de trouver les secrets cachés, les clés du Royaume, exige une attitude de plus que la foi : La révérence, l’honneur au Saint-Esprit ; selon qu’il est écrit :

14 L’amitié de l’Eternel est pour ceux qui le craignent, Et son alliance leur donne instruction.

Ceux qui demandent, entrent dans la dimension de l’interaction avec Dieu ; Ceux qui cherchent, entrent dans la dimension de l’intimité avec Dieu. La soif vous pousse à chercher. Et le résultat est que Dieu se laisse trouver selon qu’il est écrit :

13 Vous me chercherez, et vous me trouverez, si vous me cherchez de tout votre coeur.

 

Les personnes qui ont percé avec Dieu (…), ressentaient une sainte colère contre le statut quo, la routine, la médiocrité et contre ce qui les emprisonnait hier. L’expression  »la colère de l’Eternel s’enflamma… » apparaît 18 fois dans la Bible (Nombres 11.10, 33, etc.). Elle signifie que la colère de Dieu se manifeste par un feu dévorant.

Lorsque cette sainte colère est en vous, elle allume un feu qui vous embrase de l’intérieur, au point que ce qui met Dieu en colère vous met également en colère.

Je n’ai jamais rencontré une personne qui ait changé durablement ses circonstances sans être animée d’une sainte colère envers ce qui la bloquait hier, c’est-à-dire sans ressentir un feu qui l’embrasait de l’intérieur. C’est le feu qui consume l’emprise du péché sur votre vie. C’est le feu qui expose et tourmente les esprits méchants qui détruisaient ou bloquaient silencieusement votre vie comme des agents dormants. C’est le feu qui détruit les chaînes qui emprisonnaient votre destinée ! On n’arrête pas quelqu’un qui en est en feu !

Lorsque Dieu s’avance, Il ressemble à un feu dévorant, et c’est à cause de ce feu que l’ennemi est terrifié, terrorisé et qu’il fuit. (Psaumes 50.3)

Les personnes froides ou tièdes n’effraient pas le diable et ne détruisent pas ses oeuvres. Les personnes froides ou tièdes ne donnent pas à Dieu l’envie d’agir, au contraire elles donnent à Dieu l’envie de les vomir elles-mêmes.

16 Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n’es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche.

Jésus nous demande d’être bouillant, d’être en ébullition, d’être embrasé. Et c’est la sainte colère en vous qui allume ce feu !Je prie que le feu de Sa sainte colère vous embrase tout au long de cette année (…) et vous donne l’impulsion nécessaire pour percer de manière surnaturelle avec Dieu ! Au nom de Jésus. Amen

You may also like...

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *