2ème Edition FIDEC 2016 : Environs 500 participants attendus

Le Forum International des Entrepreneurs Chrétiens se tient pour sa deuxième édition du 24 au 26 mars 2016 à Ouagadougou. L’édition de cette année se tient dans un contexte de reprise économique lente au Burkina Faso. M. Frédéric Tietembou, Coordonnateur de « Evangile Médias International » et aussi initiateur du forum International des Entrepreneurs Chrétiens (FIDEC) revient sur l’organisation du forum dans cet entretien accordé à Ecodufaso.cordo-fidec

Ecodufaso.com : Racontez-nous l’historique du FIDEC.
M. Frédéric Tietiembou : Le Forum International des Entrepreneurs Chrétiens est à sa deuxième édition cette année. La première édition avait eu lieu du 26 au 28 mars en 2008 à Ouagadougou sous le thème « Problématique de l’engagement du Chrétien dans les affaires Opportunités, contraintes et perspectives.» Il s’agissait pour nous de faire prendre conscience aux chrétiens l’importance de s’engager dans les affaires mais pas à la manière des gens du monde. Il s’agit de s’engager en fondant leurs espoirs sur la parole de Dieu qui doit être la référence et la lumière qui nous guide. Cela est parti de là. Cette année, la deuxième édition aura lieu du 24 au 26 mars au siège de la FME à Ouagadougou sous le thème « Hommes d’affaires chrétiens, ton Dieu ordonne que tu prospères à tous égard sous le parrainage de Salam Ouédraogo, PDG du Groupe UNICOM.

Que va-t-il se passer exactement durant le forum édition 2016 ?

Plusieurs orateurs vont expliquer le thème du forum. En plus du parrain M. Salam Ouédraogo, il y a le Révérend Emmanuel Kiemtoré, M. Karim Gaston Gnoumou, M. Abdoul Karim Bandé. Il s’agit de donner tous les instruments nécessaires pour renforcer les capacités des participants afin qu’ils puissent être des hommes d’affaires excellents qui se basent sous la parole de Dieu pour entreprendre. Aussi, il est dit qu’on ne change pas l’équipe qui gagne et nous nous disons qu’on ne change pas le dispositif qui gagne. A la première édition il y a eu des panels, des conférences débats, des témoignages sur la vie d’entrepreneurs et également des systèmes de réseautage. Cela a bien marché avec le retour qu’on a eu. L’ on a donc voulu conserver le dispositif. Ce sera donc le même qui sera reconduit. Pour dire qu’au menu il y aura des conférences sur le thème de cette édition afin de permettre aux participants de pouvoir impacter positivement leur environnement comme ce qui est écrit dans la bible « Vous êtes la lumière du monde, le ciel et de la terre ». Il s’agira donc de renforcer les capacités des participants. En plus de cela il y aura la facilitation d’un système de réseautage. Et enfin l’aspect divertissement qui va permettre aux participants de se retrouver autour d’un verre au cours duquel ils vont continuer de faire les affaires dans une ambiance plus détendue et conviviale.

Forum des chrétiens est ce pour dire que les hommes d’affaires qui ont une autre conviction religieuse ne sont pas ciblés ?

Le FIDEC est ouvert à tout le monde. Ce n’est pas exclusif. Et quand on dit Forum chrétiens, cela ne s’applique pas aux participants mais au contenu des messages qui vont être délivré. Même si quelqu’un est d’une autre conviction religieuse et que la personne est intéressée par le thème alors elle est la bienvenue. Les messages qui seront donnés seront des messages fondés sur la bible. Mais il y aura même des conférences au cours desquelles on ne va pas entendre parler de la bible. Le forum n’exclut personne.

Quels sont les grands chiffres à retenir pour l’édition 2016 ?

Le Forum FIDEC est un rendez-vous qui se voulait annuel et qui regroupe les chefs d’entreprises et des cadres d’entreprises de l’espace UEMOA. Ce n’est donc pas seulement au burkinabè qui prendront part. Et pour les chiffres nous attendons environs 500 participants pour trois jours. Pour l’organisation, nous avons estimé un budget d’environ 4 millions 500 f CFA. Autre chiffre, comme nous sommes à la deuxième édition, je dirai donc le chiffre 2.

Le budget de l’organisation est-il atteint ?

Il est atteint voudrait dire que nous avons déjà organisé l’activité pourtant nous sommes à deux semaines de l’évènement. Nous recherchons toujours. C’est que nous avions pu réaliser des activités qui étaient prévus jusque-là. Mais nous attendons toujours des entrées pour pouvoir justement équilibrer les comptes comme on dit.

A quel niveau évaluez-vous le taux d’avancement de l’organisation ?

Nous estimons à environs 80% du taux de réalisations. Parce que pratiquement tout est réalisé. Nous avons commencé la campagne de communication dans les milieux qui ont été ciblés, des officiels ont donnés leur aval. Les participants aussi ont confirmé leur participation. La salle a été réservée et les installations en cours. Nous sommes presque près pour le forum et nous attendions seulement le début des activités.

Avez-vous des attentes particulières pour cette édition du forum ?

Les attentes ne sont pas vraiment de la part du FIDEC mais personnelles. Nous attendons du gouvernement qu’il créé des cadres favorables à l’entreprenariat. Qu’il puisse faciliter les choses à ceux qui ont la motivation et le désir d’entreprendre du point de vue administratif, financements de projet et les impôts également. On ne peut pas imaginer une entreprise qui vient de naître, qui est en train de se battre pour s’en sortir et qu’il fasse déjà objet de paiement d’impôt. Aussi, le gouvernement à lui seul ne peut pas employer tout le monde et en cela toute l’importance du secteur économique qui peut jouer un grand rôle.

Un mot pour conclure notre entretien

Je voudrais exhorter le public à participer. Par ce que ces genres de rencontre sont vraiment des occasions utiles pour renforcer ses propres capacités, et également rencontrer des gens et d’avoir des contacts. On ne peut pas évoluer seul en entreprenariat. Donc si on veut être un entrepreneur excellent il faut évoluer en réseau. Et c’est l’occasion que nous leur offrons afin qu’ils puissent avoir des contacts d’affaires afin de développer leurs activités.
Nous remercions aussi Ecodafrik pour la sympathie qui nous a été faite en venant nous rendre visite.
Merci à vous

Balguissa Sawadogo
Ecodufaso.com / Groupe Ecodafrik

You may also like...

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WordPress spam bloqué par CleanTalk.